Geothermie sur nappe phréatique

energie thermique

Performance de la geothermie sur nappe phréatique

Les pompes a chaleur géothermique sur eau perdue ont un COP de 6.

Attention : les COP donnés pour les pompes à chaleur géothermiques sur nappe phéatique ne tiennent pas compte de l'énergie nécessaire au fonctionnement de la pompe immergée qui sert à remonter l'eau du forage ou du puit.

Principe de la geothermie sur nappe phréatique

L'eau de la nappe est prélevée dans un forage par l'intermédiaire d'une pompe immergée. Elle est ensuite rejetée soit dans un 2e forage, un puit perdu, après qu'on y ait prélevé les calories nécessaires.
L'eau de la nappe phréatique a une température constante toute l'année (environ 10°C).

Contraintes par rapport aux autres capteurs

Ce type de captage nécessite la présence d'une nappe de surface avec un débit suffisant et stable dans le temps pour le bon fonctionnement de la pompe à chaleur. Un entretien régulier est à prévoir pour nettoyer l'échangeur primaire des impuretés amenées par l'eau.
Le forage doit être déclaré par le foreur à la DRIRE locale (direction régionale de l’industrie, de la recherche et de l’environnement). Une analyse de la qualité de l'eau doit être réalisée préalablement par un laboratoire afin de déterminer le type d'échangeur à utiliser (brasé au cuivre ou au nickel)
Vous pouvez contacter le Bureau de Recherches Géologiques et Minières [BRGM] pour connaître la faisabilité d'un tel forage dans le secteur de votre projet.

Normes et réglementation

Comme tout autre solution, le forage pour la géothermie répond à des normes :

NF X10-999 - Forage d'eau et de géothermie - Réalisation, suivi et abandon d'ouvrage de captage ou de surveillance des eaux souterraines réalisés par forages (AFNOR)
FD X10-980 - Forage d'eau et de géothermie - Réalisation, suivi et abandon d'ouvrage de captage ou de surveillance des eaux souterraines réalisés par forages - Démarches administratives.

 

2009 - Energie geothermique .com- All Rights Reserved