Le puits géothermique

energie thermique

Qu'est-ce qu'un puits géothermique ?

Le terme de puits géothermique n'est quasiment pas utilisé en Europe. Il est en revanche courant au Canada où il désigne ce que les francophones en Europe appellent un puits... canadien !

D'une manière simplifiée, le puits géothermique est le terme générique qui désigne la technique permettant de rafraîchir ou de préchauffer l’air d’un bâtiment, au moyen d'une ou plusieurs gaines enterrées dans le sol à environ 2 mètres de profondeur. Une des extrémités de la tubulure débouche dans le bâtiment, tandis que l’autre partie débouche à l’air libre à l’extérieur.

Crédit photo : Hydrofracturation Granby

En Europe, le terme de puits canadien correspond à l'action effectuée pour réchauffer l'air l'hiver, tandis que celui de puits provençal désigne l'installation permettant de rafraichir l'air. Ces trois termes étant très proches, l'article utilisera le terme de puits canadien, qui est le plus fréquent. Le site Les Puisatiers Caron explique en détail ces différences, ainsi que le principe du puits artésien, qui est de nature différente puisqu'il sert à alimenter un bâtiment en eau potable.

Le fonctionnement du puits canadien

L’hiver, l’air extrait à l’extérieur à -6°C se réchauffe lors de son passage dans le puits. Au contact du sol, qui est à température constante toute l’année (aux alentours de 12°C), cet air neuf pénètre dans l’échangeur de la Ventilation Mécanique Contrôlée (VMC) double flux à environ 4°C pour en ressortir à environ 18°C. En hiver, le puits canadien limite donc les déperditions thermiques liées à la ventilation sanitaire des bâtiments car si le bâtiment présente une bonne étanchéité à l’air, le puits constitue l’unique prise d’air extérieur.

L’été, l’air extrait à l’extérieur à 30°C se refroidit lors de son passage dans le puits avant de pénétrer dans le bâtiment à environ 24°C.

En exploitant l’inertie du sol, le puits canadien apporte de l’air neuf, tout en réduisant la consommation de chauffage l’hiver et en améliorant le confort d’été. Il concilie renouvellement d’air et performance thermique.

 

 

2009 - Energie geothermique .com- All Rights Reserved